Formation de plombier

Le plombier est le spécialiste des installations sanitaires comme les compteurs, les tuyaux, les robinets pour le bon fonctionnement de la plomberie dans un bâtiment. Il se charge en même temps d’installer, de réparer et d’entretenir les canalisations d’eau et de gaz.

 

formation à la plomberie

 

Fiche métier

Également appelé « installateur sanitaire », le plombier est le professionnel à qui on s’adresse face à un évier bouché, un robinet qui fuit ou un chauffe-eau en panne. Mais il ne s’arrête pas là. Ce professionnel se charge de mettre en place les canalisations d’eau et de gaz dans une maison ou sur un chantier en se basant sur les plans qui lui sont préalablement fournis et en respectant la conformité des normes de sécurité.

Il s’assure du bon fonctionnement du système de plomberie et de toute absence de fuites en posant des conduites et en procédant à plusieurs réglages. Dans le premier cas, il trace le parcours des canalisations en suivant des cloisons et des murs, perce des trous pour poser les conduites. Il se charge par la suite de façonner la tuyauterie en les connectant à un équipement sanitaire ou à un appareil de chauffage. Il peut également souder les tuyaux entre eux, mais tout dépend des circonstances.

Dans le deuxième cas, c’est-à-dire les ultimes réglages, le plombier contrôle l’isolation et l’étanchéité une fois que le système est installé. Il installe ensuite l’évier, la baignoire, le lavabo ou tout autre appareil sanitaire sur lesquels il a travaillé si tout fonctionne bien et s’il n’y a plus aucune fuite. Pour terminer, il se charge de la mise en service des appareils avec les derniers réglages et raccordements.

 

 

Les qualités nécessaires pour devenir plombier

Pour devenir plombier, mieux vaut être en bonnes conditions physiques. Il se charge lui-même d’installer de nombreuses canalisations ce qui peut demander des positions parfois inconfortables. En plus, il lui arrive de transporter de lourdes pièces.

Ce professionnel est souvent confronté à différents cas ce qui explique méthode, réflexion et souplesse. Autrement dit, un plombier doit avoir de la rigueur, un esprit d’analyse et ouvert pour prendre des initiatives.

Enfin, un problème de plomberie n’est jamais prévisible. Dans ce cas, le plombier doit être disponible à tout moment, en journée comme en soirée, les week-ends et même les jours fériés.

 

 

Formation et écoles

Il existe plusieurs formations pour devenir plombier notamment :

  • Bac pro Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
  • Bac pro aménagement et finition du bâtiment
  • Bac pro technicien du froid et du conditionnement de l’air
  • Bac techno STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable)

  • BP (brevet professionnel 2 ans après CAP) Monteur en installations de génie climatique
  • BP Equipements sanitaires
  • BP Métiers de la piscine
  • CAP installateur thermique
  • CAP installateur sanitaire
  • MC (mention complémentaire) maintenance en équipement thermique individuel (une année après le CAP) ou technicien des énergies renouvelables (bac +1)
  • BTS (bac+2) Fluides, énergies, environnements option génie sanitaire et thermique

 

 

Rémunération

Le plombier salarié débutant gagne environ 1500 € bruts par mois, voire plus. S’il est indépendant, son revenu varie en fonction de plusieurs facteurs : taille de son entreprise, effectif de ses collaborateurs, différentes charges. Mais il peut gagner entre 3000 € et 5000 € en moyenne par mois.

Partager cette fiche: Facebook Twitter Pinterest Google Plus RSS Email

Formations et métiers similaires