Formation de trader

S’il y a un acteur principal dans les salles de marché de la Bourse, c’est bien le trader. Son défi quotidien ? Acheter une valeur mobilière au plus bas afin de la revendre au plus haut pour le compte d’un tiers.

 

formation aux analyses de trader

 

Fiche métier

Le trader est un négociateur de valeurs engagées par une société d’investissement ou de bourse, ou encore par une banque. Véritable analyste économique et financier, il anticipe les fluctuations boursières afin d’engendrer des profits. Pour cela, il se base essentiellement sur de nombreux échanges internationaux. De manière plus concrète, son métier consiste à gérer le risque financier en jouant sur des écarts de cours généralement à court terme.

Pour commencer sa journée, il repère les événements susceptibles d’influer sur le cours du change en consultant les dépêches d’agence et les journaux. Après s’être informé, il suit l’évolution des marchés internationaux en temps réel en s’armant de plusieurs téléphones, de micro-ordinateurs, et de fax. Ensuite vient la partie la plus importante du métier : acheter aux uns pour revendre à d’autres en décidant en temps réel de l’achat ou de la vente d’actions, d’options, d’obligations, ou de devises.

Notons qu’il y a également le « market trader », plus expérimenté que le trader en question. En plus d’acheter et de vendre des titres selon les demandes du client et les opportunités du marché, il « prend des positions ». Concrètement, il met en place une véritable stratégie afin d’anticiper les ventes qui risquent d’être conclues par les commerciaux.

 

 

Les qualités nécessaires pour devenir trader

Le métier de trader est une activité professionnelle à haut risque et surtout stressante demandant une réactivité permanente. C’est pourquoi il doit avoir une très bonne maîtrise du fonctionnement de l’économie, des statistiques et l’informatique, et des modèles mathématiques les plus sophistiqués. Et étant donné qu’il se base tous les jours sur des échanges internationaux, il doit parfaitement maîtriser l’anglais.

Les salles de marché, son environnement de tous les jours, bouillonnent en permanence. Cette effervescence quotidienne demande une forte résistance au stress, aussi bien physiquement que psychologiquement. En plus, les journées de travail sont souvent longues avec la succession de l’ouverture des bourses des marchés internationaux.

Minute par minute, le trader fixe ou propose le prix des produits tout en négociant les achats ou les ventes. Un trader est donc une personne qui aime les défis et la prise de risque. Il est audacieux, il sait garder la tête froide, sait respecter certaines limites et a du flair et de la vivacité.

 

 

Formation et écoles

Pour accéder à ce poste, il faudra obtenir un diplôme de niveau bac+5 soit le :

– Diplôme d’IEP, spécialité finance

Diplôme d’école de commerce ou de gestion

–  Diplôme d’école d’ingénieur avec une formation complémentaire en finance

– Masters professionnels : gestion, finance, banque, statistique, mathématique, économie ou droit

Dans tous les cas, les recruteurs sont encore plus intéressés par les candidats qui ont en plus une expérience dans le secteur bancaire ou boursier avec une solide formation initiale en mathématiques.

 

 

Rémunération

La rémunération d’un trader varie énormément en fonction de son salaire fixe et de sa prime annuelle proportionnelle aux profits obtenus. Celle-ci peut être supérieure à la rémunération par mois. Quoi qu’il en soit, un trader débutant peut toucher entre 4000 et 6000 € bruts mensuels.

 

Partager cette fiche: Facebook Twitter Pinterest Google Plus RSS Email

Formations et métiers similaires